Nevada et Ori, mes tervuerens adorés

Il était temps que je vous parle de mes deux partenaires canins au quotidien, Nevada et Ori. Car oui, tout propriétaire de chien qui se respecte reconnaîtra la place essentielle (oui, oui) qu’ils ont dans nos vies. 

Nevada et Ori, ce sont deux bergers belges tervuerens, respectivement de 22 et 10 mois. 

Nevada (à gauche) et Ori (à droite)

Le berger belge tervueren, c’est quoi ?

Un petit paragraphe est nécessaire pour vous parler de cette race merveilleuse. Le tervueren fait partie de la grande famille des bergers belges, composée du Malinos, du Groenendael et du Laekenois. Globalement, le tervueren possède une musculature et une ossature imposante. Son poil, qui est considéré comme “long”, lui offre une allure élégante et imposante. 
Le tervueren est un chien extrêmement proche de son maître, qui a besoin d’énormément d’interaction avec ce dernier. En effet, pour être heureux le berger belge tervueren aura besoin d’être avec son maître, autant que cela est possible. Pour ma part, Nevada petit m’accompagnait sur mon lieu de travail et même étant chiot, il se tenait extrêmement calme, toujours à mes pieds.

C’est un chien très sensible, réactif et intelligent. Avec eux, oubliez tout de suite le rapport de force, qui effraiera votre chien sans aucun résultat probant. Pour autant, avec de la patience, beaucoup d’amour et de renforcement positif, vous pourrez faire des merveilles avec votre chien. Son but principal étant de vraiment vous faire plaisir. 
Le tervueren est un chien qui apprend très vite, autant le positif que les bêtises lol. Il faut donc être certes à son écoute mais tout en lui donnant un cadre et des règles bien définies. 

Il a également besoin de beaucoup se dépenser car c’est un chien avec énormément d’énergie. Il adore les longues balades, les parties de jeux effrénées entre copains, les jeux de frisbee, de balles, le canicross, l’agility… bref tout ce qui le fera courir ! 

Jeu de course endiablé !

Nevada, mâle castré de 22 mois

J’ai eu Nevada tout petit, à la sortie de son sevrage. Il est entré dans une période de ma vie où il a été un véritable pilier pour moi. J’ai découvert avec lui le bonheur d’avoir un chien et les facéties d’un chiot plein de vie ! Il m’accompagnait sur mon lieu de travail, mais pour autant je l’avais habitué à rester seul à la maison sans faire de bêtise. Il m’a fait découvrir les plaisirs des grandes balades dans la nature et l’affection sans limite d’un tervueren.

Je l’ai vu grandir, prendre en assurance, devenir un excellent chien de garde et un élément indispensable de ma vie. Nevada, il est connecté à moi. Nevada, c’est le chien qui s’arrêtera systématiquement en balade pour m’attendre quand il juge que je suis trop loin de lui. C’est celui qui m’attendra dans les escaliers que ce soit pour monter ou pour descendre. C’est celui qui sera toujours partant pour m’apporter sa balle. C’est celui qui adore chasser les papillons, sans ne jamais réussir à les attraper. C’est celui qui sera toujours en demande de câlins, d’affection, prêt à se coucher contre moi.

C’est celui qui en fera parfois un peu trop car je suis dans une pièce et lui dans une autre. C’est celui qui grondera Ori quand elle fait des bêtises. C’est aussi celui qui fouillera dans les poubelles, volera mes vêtements et aboiera parfois un peu trop.

Nevada, c’est un regard plein de vie et un cœur rempli d’amour. 
Bref, c’est un chien à part entière, avec ses qualités et ses défauts. Mais c’est avant tout mon chien, un tervueren exceptionnel, au cœur immense et à la joie de vivre sans limite.

Ori, femelle de 10 mois

Ori, c’est ma poupette cacahuète. Petite chienne arrivée dans ma vie quand tout commençait enfin à aller mieux, à aller bien. Ori, c’est la fille de Lou, une chienne tervueren d’une amie qui m’a fait découvrir cette race merveilleuse. Ori, c’est le choix que nous avons fait ensemble avec mon compagnon. C’est une petite poupette, d’un gabarit assez petit mais qui sera je pense très poilue adulte. 

Elle est très très vive et beaucoup plus agile que Nevada. Ori, c’est celle qui va grimper et sauter partout. C’est celle qui va systématiquement (pour notre plus grand, ahem, bonheur) aboyer lorsqu’elle joue avec Nevada. C’est un chiot très intelligent, elle retiens et apprend tout très vite. Elle est également très sensible et, jusqu’à il y a peu, elle ne se laissait pas approcher par les inconnus. Extrêmement proche de nous, elle est encore plus câline que Nevada (et il en faut !). Très douce, elle est également beaucoup plus posée que Nevada, malgré son jeune âge. 

Son regard me fait particulièrement fondre. Elle est toujours partante pour de grandes balades et a un très grand besoin de courir et de se défouler. Les parties de jeu avec Nevada se font donc à grande vitesse ! 

Ori, c’est ma petite princesse, ma poupette adorée. Bientôt, dès ses un an, j’espère pouvoir faire de l’agility avec elle car je pense qu’elle raffolerait de cette activité. 

J’aimerai également le tester avec Nevada. 

En attendant, les parties de jeux, les balades quotidiennes, les câlins illimités et leur joie de vivre alimentent notre quotidien, pour mon plus grand bonheur. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *